Chez nous, nous tirons au sort LA personne à qui nous offrirons LE cadeau de Noël.

Mon tirage de l'année : Maman.

Maman qui a jeté récemment, sous la pression de ses filles,

la robe de chambre de sa propre mère. Donc, l'idée était toute trouvée.

Un passage à Paris, chez Reine, en octobre m'a fourni la polaire double face

et une merveille de lainage chaleureux aux deux sens du terme.

Le patron de la veste Burda juin 2011 promettait

"la touche d'élégance d'un grand col châle" et "le maximum de confort des manches raglan".

Juste ce que je cherchais ! Mais il fallait passer du jersey fluide proposé, à la polaire :

il me fallait une toile,

LE truc que ma paresse mon dilettantisme avait réussi à me faire éviter.

Vous verrez donc ultérieurement un gilet long et léger

que j'ai adopté comme adaptable en élargissant les manches.

SAM_2382

SAM_2392

SAM_2383manches bimatières

col rapporté, cousu, décousu et recousu :

quand on n'a pas de tête, il faut avoir des doigts et du temps !

finition des bords en ruban de satin, cousu et décousu :

trop de rigidité !

remplacé par un joli point étoiles de ma MAC

SAM_2395

 

 

 

 

 


poche en coton doré

SAM_2385

boutons Mondial Tissu et bords des manches rapportés, placés sur la lisière

SAM_2393SAM_2388SAM_2387

À ne pas oublier en nous rendant visite, Maman :

nos réglages de chauffage ne correspondent toujours pas à tes normes de confort.