C'est le défi de rentrée de l'équipe Bidouilles, Chou et Épinards.

Elles nous proposent d'utiliser flex, floc, broderie, appliqués...

Hop, c'est l'heure de vous montrer le dernier coussin suédois :

J'avais joué du transfert pour l'habiller.

C'est une virée strasbourgeoise qui avait lancé la réflexion :

Mon homme avait flashé devant une vitrine

avec 4 tableautins (joli, ce mot vieillot)

qui nous rappelaient tout ce qu'on s'est mis entre les oreilles au XXe.

La lecture des étiquettes avait rafraîchi notre enthousiasme.

Tant pis, il y avait d'autres belles choses à Strasbourg

pour se ruiner moins et se faire plaisir autant.

J'ai donc préparé mon affaire en secret pour l'anniversaire de monsieur.

1 : trouvé 4 images sur le net

2 : réécrit les phrases de présentation

(merci la mémoire du portable)

 3 : encadré, proportionné

4 : renversé les images en miroir

5 : imprimé sur du papier transfert

6 : repassé sur de la toile blanche

7 : râlé du jaunissement localisé

8 : surpiqué les 4 cadres

P1010296

P1010293

P1010294

P1010295

9 : cousu ma housse plus finie que d'hab' avec un zip

P1010282

Cerise sur le gâteau : ce grand zip transparent, acheté pour le stock,

au cas où, parce que j'en avais jamais vu des comme ça...

Et bien, il s'adaptait pile-poil à la longueur.

P1010285

P1010291

Quant à la vraie couleur, elle hésite entre ces 2 photos.

 Par contre, le noir des motifs qui bavouille parce que le dit coussin a soutenu quelques siestes...

Dommage.

Je n'ai pas encore osé le laver !

 

 

Merci pour vos commentaires ... C'est bon pour la motivation !